En hiver, tout le monde est à la recherche des agrumes. En effet, cette famille de fruits est riche en vitamine C et permet de lutter contre le froid et les infections qui viennent avec.

La clémentine est un hybride entre deux agrumes : l’orange et la mandarine. Petite, sucrée et surtout sans pépins, c’est l’un des fruits préférés des français.

Quelle est l’origine des clémentines ?


La découverte des clémentines est due au père blanc Clément qui donna d’ailleurs son nom à sa trouvaille. En 1902, il était responsable des pépinières dans un orphelinat de Misserghin en Algérie, plus précisément à Oran.

Un jour, il constata un arbre curieux qui ne ressemblait pas au reste de ses mandariniers. Ce dernier donnait des fruits sucrés, dénués de pépins et très faciles à éplucher. La clémentine est donc un curieux hasard issu d’un croisement entre une fleur de mandarinier et du pollen d’un arbre à oranges.

Quelques années plus tard et dans un tout autre pays, la première clémentine corse est apparue. Grâce au climat doux, à l’abondance des pluies et aux pentes hautes, les plantations ont rapidement fleuri.

La belle île de Corse possède exactement les conditions nécessaires pour obtenir un fruit savoureux et d’une couleur exceptionnelle. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est désormais classée en zone géographique protégée.

Clémentines dans un arbre

Les clémentines du côté nutritif


La délicieuse clémentine renferme bien des nutriments en son sein. L’élément essentiel qui la compose est l’eau, faisant d’elle un fruit à fort pouvoir hydratant.

En hiver, il est facile d’oublier de s’hydrater convenablement. Heureusement, vous pouvez compenser cela en consommant fréquemment des clémentines. 

Grâce à leur petite taille, elles sont transportables partout. Vous pouvez les éplucher et les transposer dans une boîte ou les intégrer telles qu’elles dans votre goûter ou dans celui de vos enfants. Il est également possible de les intégrer à vos corbeilles de fruits bio au bureau pour un snack sucré et riche en eau.

La clémentine contient un bas index calorique, à raison de 50 calories pour 100 grammes de fruit. C’est donc un aliment que vous pouvez consommer même si vous cherchez à perdre du poids.

Malgré le fait qu’elle soit sucrée, l’index glycémique n’est pas important comparé à celui des autres sucres rapides. De plus, le fructose contenu dans les fruits n’est pas aussi facile à digérer que le glucose pur. Il y a donc une petite partie de sucre qui sera perdue avant l’absorption intestinale.

En ce qui concerne les graisses, elles sont inexistantes comme dans quasiment tous les fruits.

Enfin, la clémentine est riche en vitamines et minéraux. La vitamine C citée plus haut est l’atout phare de ce fruit. Une seule portion suffit à couvrir 40 % des besoins journaliers requis.

Accessoirement, elle reste une bonne source en thiamine et en folates qui protègent le système nerveux et préviennent les anémies.

Dois-je donner des clémentines à mes enfants ?


Si vous cherchez à inculquer l’amour et les bienfaits des fruits aux plus petits, la clémentine est un excellent candidat aux côtés des bananes et des pommes.

Facile à éplucher, délicieuse et peu salissante, elle représente le goûter de choix. De plus, elle est sans danger car elle ne contient pas de pépins qui peuvent induire de fausses routes chez les nourrissons et les enfants de bas âge.

Selon le centre de références pour les cancers, seulement un enfant sur trois consomme une quantité suffisante de fruits. Ces chiffres sont alarmants, sachant que les habitudes nutritives s’acquièrent dès l’enfance. Un enfant qui n’a pas l’habitude de prendre des fruits deviendra un adulte qui n’aime pas les fruits.

Vous pouvez vous amuser à éplucher les clémentines, les diviser en quartier et les mettre sur des bâtons ou en décoration sur des gâteaux pour les rendre plus attrayantes.

Pour les plus grands, elles sont un très bon ornement pour les paniers de fruits au bureau. La couleur orange pétante suffit à redonner la pêche et sa douce odeur couvre toute la pièce.

Comment déguster les clémentines ?


Faciles à éplucher, les clémentines ne prennent pas plus d’une minute pour être prêtes à être mangées. Si l’envie vous prend, vous pouvez en consommer à volonté. En effet, il n’y a pas de risques liés à la surconsommation de clémentine. Il faut uniquement faire attention à certaines situations.

Si vous êtes diabétique, vous ne devriez pas en prendre plus de 100 grammes par jour afin d’éviter les excursions glycémiques. Si vous avez des problèmes pour dormir, évitez la consommation de ce fruit en fin de journée.

En effet, la vitamine C contenue dans la clémentine est connue pour son effet tonique qui aide à maintenir l’individu éveillé.

La clémentine est excellente en jus et compte comme prise de fruit même sous cette forme. Il faut simplement éviter l’exposition de votre boisson au soleil car l’acide ascorbique (vitamine C) est photosensible, c’est-à-dire qu’il se décompose à la lumière naturelle.

Vous pouvez aussi en faire de la marmelade pour fourrer vos beignets, décorer vos gâteaux ou badigeonner vos toasts pour un petit déjeuner délicieux et plein de nutriments.

Vous l’aurez compris, vous avez toutes les raisons de consommer des clémentines de façon régulière. Profitez donc de la saison pour reconstituer vos réserves en vitamines et en minéraux. Cela boostera votre système immunitaire et vous protégera des grippes et des autres infections virales.