Les bienfaits de la pêche plate

Fruit atypique, la pêche plate (aussi appelée « donut peach » ou « saturn peach » pour sa ressemblance avec un beignet) a le vent en poupe chaque été depuis quelques années. Nouveau fruit ? Loin de là ! Son histoire nous entraîne dans des contrées lointaines, des siècles en arrière. Restée très rare pendant une dizaine d’années, elle est désormais plébiscitée à bien des niveaux : taille, couleur, goût, bienfaits… A partir de juillet jusqu’au mois de septembre, retrouvez-la dans vos paniers de fruits au bureau ou encore dans les fruits et légumes à domicile pour une pause gourmande, saine et rafraichissante.

Histoire de la pêche plate

C’est dans les années 70/80 que la pêche plate a été créée à Villenave-d’Ornon, près de Bordeaux, au sein d’un laboratoire de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique). Le scientifique René Monnet y a travaillé pendant 25 ans avant d’obtenir ce fruit issu du croisement de centaines de pêchers originaires de Chine, de Turquie et d’Espagne. Vous trouvez que l’histoire manque de poésie ? C’est pourtant un très long voyage qui lui a permis d’arriver jusqu’à nous. On retrouve les traces d’une première variété plate il y a 2000 ans dans l’ouest de la Chine. Les empereurs de l’époque la chérissaient car ils pouvaient la faire tourner dans leurs mains et la déguster sans que le jus ne se mêle à leur barbe. Elle fut ensuite introduite au Japon avant d’être découverte par Alexandre le Grand en Perse. Il l’importa alors en Grèce, lui offrant ainsi une ouverture sur l’Europe. Au XIXème siècle, elle arrive en France et c’est ainsi que, bien des années plus tard, elle parvint jusqu’à René Monet. Son calibre et sa fragilité ne convenait alors pas au marché européen. À travers ses expériences, notre scientifique a donc cherché la perfection et a fini par la trouver chez ce fruit équilibré et étonnement savoureux.

Un concentré de perfection

Le résultat aujourd’hui : un beau fruit rouge (ou légèrement orangé) de 4 cm d’épaisseur, facile à transporter, pratique à manger (car ne coulant pas sur le menton à chaque bouchée et doté d’un noyau facilement détachable de sa chair blanche). Au-delà de ces aspects « fonctionnels », qui ont su conquérir de nombreux consommateurs français, son succès actuel lui vient principalement de sa douce saveur de miel. Un parfum délicat et original que l’on ne retrouve chez aucune autre variété de pêche.
Lors d’une livraison de fruits en entreprise, ce fruit sera ainsi apprécié pour une pause sucrée et équilibrée. Dans un panier de fruits et légumes à domicile elle ravira petits et grands, consommé brut, cuisiné ou dans une salade pour un mélange sucré salé d’une grande finesse

Où la trouver ?

On la retrouve un peu partout en France et en Europe. Fragile à ses débuts, la pêche plate a fait l’object de nombreuses améliorations au cours des années, lui conférant une certaine rusticité. Elle est donc aujourd’hui capable de s’adapter à presque toutes les régions françaises. Un vrai bonheur si on recherche un fruit local, n’ayant pas subi d’importation. Le fruit est tellement prisé désormais que nos voisins européens développent eux-mêmes leur propre variété, poursuivant ainsi son expansion à travers le monde.

Le fruit santé qui donne la pêche

Composée en très grande partie d’eau, la pêche plate est un fruit peu calorique (environ 40 kcal pour 100g). Ses bienfaits sur l’organisme sont nombreux. Source de fibres et d’oligoéléments et minéraux (magnésium, calcium, potassium, fer, phosphore,…), elle agit sur le transit et la digestion. Chaque fruit contient également une proportion importante de vitamine C (50 % de la quantité journalière recommandée) et de vitamine A (10 % de la quantité journalière recommandée). La combinaison de ces deux antioxydants apporte de l’énergie, contribue à la diminution de l’anxiété et aide à lutter contre les effets négatifs des radicaux libres responsables de la digestion.

Conservation du fruit dans vos paniers de fruits au bureau ou à domicile

Lorsque vous recevrez votre livraison de fruits en entreprise ou chez vous, vous remarquerez que les pêches plates ont été rigoureusement sélectionnées. Elles ne présentent aucune tâche (due à un choc) qui viendrait altérer leur qualité et leur conservation. La pêche plate étant un fruit climatérique (qui mûrit après la cueillette), nous vous conseillons de le conserver à température ambiante, au sec et à plat, dans un endroit frais. Le réfrigérateur n’est pas le meilleur endroit puisqu’il risque de dénaturer sa saveur et de rendre sa chair farineuse. Une consommation dans les 48 à 72 heures est souvent indiquée.

Comment la déguster ?

La pêche plate se déguste selon vos envies : croquante ou mûre. Prenez le fruit dans vos mains, sentez-le, soupesez-le. Plus il sera souple, plus il sera moelleux et juteux. Vous avez tout l’été pour le tester dans ces différents états et savoir ainsi ce que vous préférez. Sa saveur est telle que vous pouvez le consommer nature à tout moment de la journée. Bien sûr, si vous souhaitez le cuisiner, accordez-lui une place d’honneur : en confiture, légèrement sucré sur un fond de tarte, avec une salade verte délicatement assaisonnée, poêlé en accompagnement d’un plat de viande ou d’un foie gras frais… Au quotidien ou dans un plat de fête, nul doute qu’il fera l’unanimité. En Espagne, sa fraîcheur est appréciée dans la sangria. Une idée originale pour un apéritif de saison ?

Recent Posts

Leave a Comment